Abécédaire

Abécédaire
Habitation

Plantation , 18ème siècle, domaine agricole comprenant une résidence principale (la grande case), des dépendances pour les domestiques, des hangars pour les machines et des cases pour les travailleurs (esclaves jusqu’en 1848). Consacrée à l’exploitation de la canne. 

Harmonieux

Connotation appréciative : Un tantet moelleux et arômes mêlés.  

Herbacé

Relatif aux végétaux (foin, herbes fraîches et sèches...) 

I.B

Independant Bottling. IB qui est un rhum embouteillé par un tiers qui a acheté du stock à une distillerie. Pour exemples, Velier, Compagnie des Indes, Chantal Conte, ... 

Industriel (rhum)

Rhum obtenu dans les usines sucrières par distillation de la mélasse (résidu de la fabrication du sucre) ou de miel de canne. C’est un sous produit du sucre de canne et son arôme est beaucoup moins subtil que celui du rhum agricole. Représente un peu plus de 95% de la production mondiale de rhum. 

Industriel (rhum)

Rhum obtenu dans les usines sucrières par distillation de la mélasse (résidu de la fabrication du sucre) ou de miel de canne.
C’est un sous produit du sucre de canne et son arôme est beaucoup moins subtil que celui du rhum agricole. Représente un peu plus de 95% de la production mondiale de rhum. 

Infusé (rhum)

Ce sont des rhums blancs qui sont modifiés grâce à des herbes, fruits ou épices qui macèrent dedans. On dit qu’ils sont infusés lorsque l’on filtre les rhums arrangés avant l'embouteillage. 

La route des épices

L’histoire de la route des épices est une partie inhérente au rhum où s’illustra la célèbre Compagnie des Indes au XVIème siècle. Mais elles sont aussi les arômes et saveurs que l’on retrouve lors des dégustations des rhums vieux. On peut trouver les saveurs épicées de vanille, cannelle, muscade, cardamone, gingembre, poivre, piment et pleins d’autres qui sont apportées en partie par le vieillissement naturel en fût de chêne, le terroir ainsi que la fermentation qui apportent chacun leurs arômes épices.

Larme

Traces transparentes qui se forment sur les parois intérieures d’un verre. Elles glissent à la manière de larmes après qu’on eut fait tourner le vin dans son verre. Elles peuvent êtres épaisses, fines, grasses. Les larmes (aussi appelées jambes) reflètent la teneur en glycérol (gras) et en alcool (éthanol) du vin. Plus les larmes sont abondantes et s’écoulent lentement, plus la teneur en alcool et surtout en glycérol est importante. 

Autre explication ! Cette formation de larme est la résultante d’une différence dans la vitesse d’évaporation de l’eau et de l’alcool qui se manifeste sur les parois du verre en couche mince.

Léger (Rhum)

Rhum qui comprend unT NA inférieur à 60g/HAP. Généralement, c'est le cas des rhums Cubains. 

Levures (fermentation)

Levures depuis l'antiquité pour transformer le sucre en alcool pour la production d'alcools (bieres, vins,...) mais aussi de pain. les levures utilisées peuvent être d'origine : naturelles (La rhumerie Neisson est la seule distillerie à avoir créer sa propre levure naturelle), Ensemencé, cuve mère. 

Levures centrifugées (fermentation)

Cette méthode d’ensemencement consiste à mélanger au jus frais des levures qui ont été « endormies » en les séchant dans une centrifugeuse. Cette méthode est en général peu utilisée en milieu industriel car la fermentation est alors lente à démarrer, exposant ainsi le moût aux attaques bactériennes qui pourraient supplanter la fermentation.

Longueur

Persistance aromatique olfactive et gustative

Mélasse

Lors du processus de cristallisation, se forme ce que l'on appelle la masse cuite et la liqueur mère. La masse cuite sera malaxée puis centrifugée afin de séparer les cristaux de sucre (1er jet) et le sirop d'égout.
Pendant que les cristaux sont séchés, le sirop d'égout est recuit, puis re- malaxé/ centrifugé pour obtenir le sucre de 2nd jet et encore du sirop d'égout. L'étape de centrifugation sera répétée une 3ème fois et c'est ce 3ème sirop d'égout qui forme la mélasse. Ce type de matière première est donc un résidu de l'industrie sucrière. (D'où le nom des rhums issus de sirop ou mélasse) distillée servait à faire le « tafia ». Le tafia est l’eau de vie de canne distillée, désigne souvent les rhums de qualité inférieure. 

Miel de canne

Jus de canne à sucre lentement réduit pour faire évaporer l'eau jusqu'à l'obtention d'une consistance sirupeuse (comme le miel...) mais sans cristallisation. Même technique que le sirop de batterie mais en moins réduit et donc plus liquide. 

O.B.

De l'anglais Official Bottling, OB est en fait la marque officielle du distillateur, en opposition a IB. Pour exemple Clement, HSE, La Favorite, Longueteau, Doorlys, RL Seale sont des embouteilleurs officiels.

Pages